Le développement low-code pourrait être une meilleure approche dans le développement de microservices.

Les microservices associés au développement low-code et assorti d’une programmation conventionnelle minimale, représentent un moyen de créer des applications avec des composants standardisés prêts à l’emploi.

Source Le Mag IT