Avec l’avènement du Big Data, le monde est de plus en plus enregistré et mesuré ; et cela ne semble pas prêt de s’arrêter. Cette importante masse de données peut également engendrer des problèmes de collecte et de gestion.

Lorsque l’entreprise dresse des bilan, audit ou diagnostic, elle doit tout d’abord décrire la situation à améliorer et tous les aspects du dysfonctionnement. Pour cela il existe des méthodes comme l’analyse QQOQCP, l’analyse modulaire des systèmes, le classement Pareto des données, le diagramme « causes effets » d’Ishikawa.

Source Decideo